FANFICTION COLLECTIVE : Tome 1

C'est ici que les artistes (en herbe ou confirmés) peuvent présenter leurs compositions personnelles : images, musiques, figurines, etc.
Avatar de l’utilisateur
Ra Mu
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 1859
Inscription : 06 oct. 2013, 20:52
Genre :
Âge : 46
Statut : Hors-ligne

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Jeu

Message par Ra Mu »

Avec nos trois marin, tu sera toujours dans le vent!
Toutes voiles dehors!
Et ce n'est pas du vent!
Avatar de l’utilisateur
Raang
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 940
Inscription : 27 oct. 2016, 17:57
Localisation : Dans le Grand Condor
Genre :
Âge : 18
Contact :
Statut : Hors-ligne

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Jeu

Message par Raang »

J'ai ri, mon Dieu, ce que j'ai ri
"Notre monde a été bâti dans l'or et dans le sang"-Raang alias Rayan, 2017
Mes fanfictions (hors MCO)https://www.fanfiction.net/u/7150764/Raang
Mon compte Wattpad (histoires originales) : https://www.wattpad.com/user/Raang7
Avatar de l’utilisateur
nonoko
Maître Shaolin
Maître Shaolin
Messages : 2128
Inscription : 21 sept. 2013, 20:22
Statut : Hors-ligne

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Jeu

Message par nonoko »

Suis en train d'imaginer une suite, on verra....
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus
Avatar de l’utilisateur
Mithridate
Alchimiste bavard
Alchimiste bavard
Messages : 56
Inscription : 03 août 2016, 22:08
Localisation : Reims
Âge : 21
Statut : Hors-ligne

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Jeu

Message par Mithridate »

Le problème c'est qu'il y a tellement de paramètres à prendre à compte pour que la suite sois cohérente par exemple les petits détails que ça risque vite de devenir confus mais je trouve que c'est un bon concept
Avatar de l’utilisateur
Raang
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 940
Inscription : 27 oct. 2016, 17:57
Localisation : Dans le Grand Condor
Genre :
Âge : 18
Contact :
Statut : Hors-ligne

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Jeu

Message par Raang »

Ah, ça, c'est justement la petite difficulté, il faut bien avoir lu les autres chapitres pour écrire le suivant.
Il est là, le but du jeu
"Notre monde a été bâti dans l'or et dans le sang"-Raang alias Rayan, 2017
Mes fanfictions (hors MCO)https://www.fanfiction.net/u/7150764/Raang
Mon compte Wattpad (histoires originales) : https://www.wattpad.com/user/Raang7
Avatar de l’utilisateur
TEEGER59
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 3419
Inscription : 02 mai 2016, 14:53
Localisation : Valenciennes
Genre :
Âge : 43
Contact :
Statut : Hors-ligne

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Jeu

Message par TEEGER59 »

C'est un bon début! D'emblée, on a le sentiment que tu as un don pour l'écriture...Peut être deviendras-tu scénariste ou écrivain! Qui sait?
:Laguerra: : AH! Comme on se retrouve!
:Mendoza: : Ma première leçon ne t'a pas SUFFIT?
:Laguerra: : Cette fois, tu ne t'en sortiras pas si FACILEMENT!
Avatar de l’utilisateur
Raang
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 940
Inscription : 27 oct. 2016, 17:57
Localisation : Dans le Grand Condor
Genre :
Âge : 18
Contact :
Statut : Hors-ligne

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Jeu

Message par Raang »

Je suis touché :D et je pense devenir Journaliste-Écrivain justement ;-)
"Notre monde a été bâti dans l'or et dans le sang"-Raang alias Rayan, 2017
Mes fanfictions (hors MCO)https://www.fanfiction.net/u/7150764/Raang
Mon compte Wattpad (histoires originales) : https://www.wattpad.com/user/Raang7
Avatar de l’utilisateur
nonoko
Maître Shaolin
Maître Shaolin
Messages : 2128
Inscription : 21 sept. 2013, 20:22
Statut : Hors-ligne

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Jeu

Message par nonoko »

Suite totalement improvisée après deux lectures...

Dans la taverne de Rico, Tao commençait à s'impatienter.
- Pfff...j'ai faim moi. Dis Rico, t'as pas des petites choses à grignoter en attendant?
- et si on trinquait d'abord à votre retour?
- trinquer sans eux? tu n'y penses pas Mendoza!
- allons, détends toi, Tao, je plaisantais...mais tu permets que je finisse mon verre?
- Pfff...j'espère qu'ils ne se sont pas perdus en chemin.
- ne t'inquiète pas, Esteban connait Barcelone comme sa poche. Je suis sûr qu'il se fera un plaisir de te faire visiter ses merveilles, à présent que vous n'êtes plus pressés, enfin, je suppose...vous resterez quelques jours cette fois, bien sûr?
- ah, oh...je suppose, oui...
A cet instant un marin héla Mendoza, une chope à la main.
- Eh, Mendoza, t'as raté quelque chose tout à l'heure, sur le port! Un navire sans pilote! Et pis une donzelle... Eh Eh Eh, on dirait que ton fils du soleil a trouvé autre chose qu'une cité d'or! Dis donc, gamin, t'étais avec eux, non? Alors, t'en as plein les poches de ta robe, de l'or? Montre nous un peu ça! Dix ans que Mendoza et ses deux guignols nous ont promis de l'or si on les suivait, dix ans! Et il paraîtrait que vous en ramenez plein les cales, hein, c'est ça Mendoza?
- Va donc cuver ton vin ailleurs, Rodriguès, mes amis n'ont pas de révélations à faire à des ivrognes tels que toi!
- Non mais dis donc, qui c'est qui a annoncé à tout le monde ici, à la ville entière, que le fils du soleil se repointait et qu'il avait trouvé une cité d'or? On veut tout savoir, nous, maintenant, t'en as trop dit! Pas vrai les gars!
L'atmosphère de la taverne devenait électrique, un brouhaha approbateur grondait en s'amplifiant, entraînant la nervosité du patron, qui glissait des regards inquiets vers Mendoza et Tao. Ce dernier avait le poing serré , et semblait prêt à répliquer. Le marin à la cape bleue se leva alors lentement, et après avoir levé sa chope, il annonça à la cantonade une tournée générale en l'honneur du retour d'Esteban, avant de se tourner vers Tao et de lui signifier d'un signe de tête de quitter la salle. Déjà les cris d'allégresse s'élevaient, tandis que Mendoza allait glisser un mot à l'oreille de l'aubergiste. Puis il se dirigea à son tour vers la porte.
Tao, le nez fièrement levé, n'en menait pourtant pas large au milieu de tous ces rudes gaillards qui saluaient son départ d'un rire gras:
- Eh, l'indien, merci pour la tournée, hein, et reviens vite nous dire où t'as caché ton or!
- tiens, t'as rien mangé, v'là un bout de pain!
- la prochaine fois, on veut un tas d'or chacun, sinon, couic!
C'est avec un soulagement immense qu'il se retrouva dehors. Mendoza l'entraîna aussitôt quelques mètres plus loin.
- Bravo Tao, un instant j'ai cru que tu allais leur infliger une tirade sur tes glorieux ancêtres, mais tu as su garder ton sang froid. Crois moi, il n'y a qu'une bonne rasade de vin pour faire taire un marin, ou pour le faire parler, ça dépend de ce que tu veux obtenir.
- tu aurais du me laisser abreuver ces ignares puants de la sagesse de mes ancêtres de Mu, au moins ils auraient appris les bonnes manières!
Mendoza le considéra un instant en silence avant d'esquisser un sourire:
- tu n'as pas changé toi, ça fait plaisir..
- peuh! je n'ai pas changé, non, je me suis même amélioré, tu n'as encore rien vu!
- ah oui? je suis curieux de découvrir tout ça....et d'ailleurs, le marin a parlé d'un navire sans pilote, qu'est ce que c'est que cette histoire?
- ben quoi, tu voulais tout de même pas qu'on ramène notre or avec un équipage qui nous aurait jeté par dessus bord à la première occasion pour nous dépouiller?
- allez, sérieusement, tu n'aurais pas bricolé un navire de ton invention? Histoire de ne pas faire un atterrissage spectaculaire en condor sur le port de Barcelone? Vous n'avez pas pu vous empêcher de vous faire remarquer, hein, vous n'avez retenu aucune leçon!
- Roohhh, si on peut même plus s'amuser....
- bon, de toute façon toute la ville est au courant de votre arrivée à présent, et pas seulement les marins de la taverne.
- et toi, qu'est ce qui t'as pris de faire le malin en annonçant notre retour? Où est-ce qu'on va manger maintenant? J'ai aucune envie de retourner chez Rico!
- un peu de patience...attendons tranquillement le retour d'Esteban et Zia, je suppose qu'ils ne devraient plus tarder à présent. Et ensuite...
- Ensuite quoi?
- Ah ah! Tu verras bien!
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus
Avatar de l’utilisateur
Raang
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 940
Inscription : 27 oct. 2016, 17:57
Localisation : Dans le Grand Condor
Genre :
Âge : 18
Contact :
Statut : Hors-ligne

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Jeu

Message par Raang »

Yeah, pas mal j'ai passé un bon moment :D etbtu as bien mis l'accent sur l'évolution de nos héros et tu montre Tao répliquer Inteligemment, ce qui fait mieux honneur à la gloire de ses ancêtres que si il avait craché une tirade comme tu le dit sur l'Empire de Mû.

Et c'est vrai que j'ai un peu zappé le Condor, désolé :'-)
"Notre monde a été bâti dans l'or et dans le sang"-Raang alias Rayan, 2017
Mes fanfictions (hors MCO)https://www.fanfiction.net/u/7150764/Raang
Mon compte Wattpad (histoires originales) : https://www.wattpad.com/user/Raang7
Avatar de l’utilisateur
nonoko
Maître Shaolin
Maître Shaolin
Messages : 2128
Inscription : 21 sept. 2013, 20:22
Statut : Hors-ligne

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Jeu

Message par nonoko »

Je me permets d'en rajouter un peu pour le fun...

A cet instant, deux silhouettes élancées parurent au bout de la rue. Le soleil derrière eux faisait rayonner leurs cheveux flottant au vent, les illuminant d'un halo de lumière...Esteban et Zia marchaient main dans la main en souriant. En les apercevant, Tao esquissa un geste pour attirer leur attention, et Mendoza se détacha lentement du mur contre lequel il était appuyé pour mieux les contempler. Quelle allure ils avaient, ces gamins! Enfin, ce n'étaient plus des gamins, il fallait qu'il s'y habitue...quel chemin ils avaient parcouru depuis leur première rencontre, depuis ce jour où le destin les avait réunis, à Barcelone...Mendoza s'était toujours interdit de penser à ce qu'aurait pu être sa vie, s'il n'avait pas entrepris sa folle quête des cités...et ce n'était pas aujourd'hui qu'il allait commencer...en cet instant, il lui semblait que sa vie prenait définitivement sens, que tout ce qu'il avait accompli, souffert, trouvait sa justification dans la contemplation de ce jeune couple auréolé de la légende des cités d'or, légende qui n'en était plus une, et qui était bien plus que toutes les légendes que les marins avinés se racontent le soir au fond des tavernes pour noyer leurs désillusions: une légende devenue réalité.
- Oh eh, Esteban, Zia, on est là! On vous...
Tao n'eut pas le temps d'achever, car au même moment un cavalier surgit en trombe derrière les deux jeunes gens, fonçant droit sur eux dans la ruelle étroite. Le temps se figea...Mendoza et Tao hurlèrent pour alerter leurs amis, qui se retournèrent brusquement. Esteban entraîna immédiatement Zia sur le côté afin de la soustraire au danger, mais il sentit sa main glisser et libérer malgré lui les doigts qu'il tenait tendrement serrés quelques secondes avant, tandis qu'à ses oreilles résonnait le cri de sa bien-aimée, soulevée de terre...
Mendoza et Tao se jetèrent en arrière afin de ne pas être écrasés sous les puissants sabots de la monture, et le cavalier disparut dans un fracas en emportant la jeune fille sous le regard impuissant et effaré des trois hommes.
- Noooooooooon! Ziaaaaaaaaa!
Mendoza aurait donné sa vie pour n'avoir pas à entendre ce hurlement déchirant, le cri de celui à qui on a arraché ce qu'il a de plus précieux au monde. Esteban déjà s'élançait à la poursuite de Zia, mais Mendoza l'arrêta d'un bras ferme.
-Inutile de courir, ils sont déjà loin.
- Mais...Zia! il faut la secourir! Il faut...
- Ne t'inquiète pas, j'ai eu le temps de remarquer que les fers de ce cheval venaient du meilleur maréchal-ferrand de la ville, et je pense qu'il se souviendra avoir ferré un pur sang arabe tel que celui-ci. As-tu remarqué la couleur particulière de sa robe?
- Et il avait un drôle de truc dans la crinière!
- Bravo, Tao, bien observé...je n'ai pas vu ce que c'était exactement, mais cela constitue un indice précieux pour retrouver son propiétaire, si toutefois Zia nous laisse le temps de mener notre enquête.
- Hein? Que veux-tu dire?
- Que je ne me fais pas trop de souci pour elle, enfin, vous la connaissez mieux que moi...je suppose que notre cavalier a du souci à se faire s'il veut la garder prisonnière, à moins que ce ne soit pas son intention.
- mais....il l'a enlevée!
- oui, Esteban, c'est indéniable, mais certaines personnes aiment à jouer avec les nerfs des autres...avez-vous remarqué l'accoutrement du cavalier?
- Oh! bon sang! il portait un fouet!
- Ben, et alors?
- Esteban, un fouet, tu te rends compte!
- Personnellement, moi je ne connais que deux personnes qui se trimballaient en permanence avec un fouet, et elles sont mortes, hein, Mendoza? Mendoza?
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus
Verrouillé