LesCitesdOr.com
MCO 1
MCO 2
MCO 3
Le manga
Le film
Les jeux vidéo
NAEZ
Fichiers
Paroles
Saison 1
Saison 2
Saison 3
Saison 1
Saison 2
Saison 3
Origine
Légende
Liste
Boutiques
Quiz saison 1 partie 1
Quiz saison 1 partie 2
Grille 1
Grille 2
Puzzle 1
Puzzle 2
en anglais
Les Mystérieuses Cités d'Or - Résumé de l'épisode 17 (saison 1)
Saison 1 | Saison 2 | Saison 3

Saison 1 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13

14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26

27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39

Épisode 17 : Le grand condor d'or

Le soleil brûle les hauts plateaux des Andes, alors que nos amis traversent un aride désert. Ils se dirigent vers la montagne censée abriter la Cité d'Or, indiquée par Kuruga, le chef des Urubus. Abrité à l'ombre d'un rocher, le groupe fait une pause afin de se reposer et de boire. Soudain, Pichu sonne l'alerte. Une énorme main, puis une silhouette de géant apparaît : Esteban reconnaît alors Kuruga.
Epuisé et certainement blessé, le géant demande à boire. Malgré la réticence de Sancho et de Pedro, Esteban et Zia sacrifient leurs rations d'eau à son profit. Kuruga affirme que les siens l'ont banni suite à l'échec de l'attaque du village de Totola. Afin de le remercier de sa générosité, Kuruga prévient Esteban que les Urubus prévoient une embuscade afin de capturer Zia et de l'offrir en sacrifice à leur déesse, Pachamama. Kuruga ajoute qu'il existe un chemin afin de les éviter : la vallée des Morts, crainte des Urubus.
Lorsque Esteban demande à Kuruga ce qu'il compte faire, celui-ci affirme qu'il doit partir loin, probablement dans un autre pays. Et malgré les inquiétudes du jeune garçon à son égard, le géant déchu s'éloigne, sous les rayons de feu du soleil andin. Mendoza rappelle à Tao qu'il n'a pas eu droit à sa ration d'eau. En signe d'amitié, les trois enfants décident de se partager cette part, puis tous se remettent en marche.
Les Mystérieuses Cités d'Or - Saison 1 - Épisode 17Kuruga ne s'est pas trompé : les géants Urubus suivent nos amis de très près. Deux lourdes flèches de bronze se fichent soudainement dans un rocher. Tous réalisent le danger qui les menacent et fuient en direction de la vallée indiquée par Kuruga. Ils s'y engouffrent mais se rendent compte que cette vallée est empreinte de vapeurs de soufre. Par chance, des émanations de gaz sont projetées en direction des géants, ce qui permet à nos amis de les semer. Enfin la sortie de la vallée se profile et tous sont sains et saufs.
Le jour touche à sa fin et Zia remarque que le soleil va terminer sa course entre deux pics rocheux au loin. L'émerveillement des enfants redouble lorsque un puissant rayon lumineux est ainsi projeté en direction de la montagne qu'ils cherchent à rejoindre. Esteban remarque qu'un point scintillant apparaît sur la paroi de cette montagne. Zia le compare très justement à « une étoile qui brille dans la montagne ». Esteban pense alors à l'étoile de Koyolite dont il a entendu parler au Vieux Pic. Tous grimpent en direction de cette « étoile » et tombent nez à nez avec une statue de pierre représentant la déesse Pachamama, parée d'un saphir sur le front. Esteban se remémore que pour permettre aux portes des Cités d'Or de s'ouvrir, il faut que les deux médaillons soient placés sur la poitrine de la déesse de la Terre.
Mendoza comprend et remarque effectivement deux emplacements sur la poitrine de la déesse. Les enfants placent ainsi leurs pendentifs et le mécanisme se déclenche : la terre se met à trembler, la paroi de la montagne s'ouvre en deux et tous aperçoivent alors une splendide cité baignée dans le soleil couchant. Ils viennent de découvrir la cité de Tseila ! Dupés par le couché du soleil, ils déduisent qu'il s'agit d'une Cité d'Or, mais la nuit tombée leur fait comprendre qu'il ne s'agit que d'une cité de pierre abandonnée. Dans le temple central, tous découvrent une immense salle vide. Tao remarque l'emblème du soleil gravé sur un mur au centre duquel se trouve une partie en or. Esteban note qu'il s'agit d'une médaille qui se détache exactement comme son pendentif. Le jeune garçon s'empare de la pièce d'or mais un nouveau mécanisme est déclenché : en quelques secondes, toute la salle est inondée d'une lumière extrêmement éblouissante. Lorsqu'ils rouvrent leurs yeux, tous peuvent contempler un gigantesque oiseau entièrement fait d'or, trônant au centre de la pièce, apparu comme par enchantement.
Mendoza n'ose en croire ses yeux jusqu'à ce qu'il l'ai touché. Comment ne pas croire aux Cités d'Or face à une telle merveille ?

Suite...

Page mise à jour le 30/01/2017 à 12 h 37
1 432 007 visiteurs
396 depuis 24 h
Dernière mise à jour
03/06/2017 à 23 h 03

Mentions légales
Plan du site
Hit-Parade
Routard 2000-2017 - LesCitesdOr.com
Routard 2000-2017 - LesCitesdOr.com