MCO one-shots ou "instants volés"

C'est ici que les artistes (en herbe ou confirmés) peuvent présenter leurs compositions personnelles : images, musiques, figurines, etc.
Répondre
Avatar du membre
Xia
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 1600
Enregistré le : 03 déc. 2016, 14:53
Localisation : Quelque part dans l'Univers avec Athanaos et Mendoza
Genre :
Âge : 27
Statut : Hors ligne

Re: MCO one-shots ou "instants volés"

Message par Xia »

Aurélien a écrit :
07 août 2018, 11:28
En effet cette chanson est superbe lorsqu'on attend la fin de la canicule déséspérément ! :lol:
Je confirme !
La terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la terre (proverbe amérindien)

Ma fanfic sur la préquelle des Mystérieuses Cités d'or, c'est par ici

MCO 1 : 20/20
MCO 2 : 14/20
MCO 3 : 15/20
MCO 4 : … /20

Avatar du membre
Chaltimbanque
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 824
Enregistré le : 08 janv. 2017, 21:44
Genre :
Âge : 31
Statut : Hors ligne

Re: MCO one-shots ou "instants volés"

Message par Chaltimbanque »

Xia a écrit :
07 août 2018, 11:26
Bizarre… Je m'étais imaginée notre Mendodo en train de la chanter à tue-tête à la sortie de la taverne après avoir vidé une bonne bouteille de vin ! :tongue:
Eh bien, les deux sont possibles (les paroles s'y prêtent bien, après tout, et ce serait rigolo de voir/d'écouter des variantes). À chacun d'y voir ce qu'il veut. ;)
Mais j'ai toujours pensé que Mendoza avait l'alcool triste.
I shall be telling this with a sigh
Somewhere ages and ages hence:
Two roads diverged in a wood, and I—
I took the one less traveled by,
And that has made all the difference.


"The Road Not Taken" by Robert Frost

Avatar du membre
Aurélien
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 480
Enregistré le : 06 mai 2017, 22:38
Localisation : Strasbourg
Genre :
Âge : 20
Statut : Hors ligne

Re: MCO one-shots ou "instants volés"

Message par Aurélien »

Chaltimbanque a écrit :
07 août 2018, 12:14
Xia a écrit :
07 août 2018, 11:26
Bizarre… Je m'étais imaginée notre Mendodo en train de la chanter à tue-tête à la sortie de la taverne après avoir vidé une bonne bouteille de vin ! :tongue:
Eh bien, les deux sont possibles (les paroles s'y prêtent bien, après tout, et ce serait rigolo de voir/d'écouter des variantes). À chacun d'y voir ce qu'il veut. ;)
Mais j'ai toujours pensé que Mendoza avait l'alcool triste.
C'est a croire que Mendoza profite de l'époque ou la réglementation sur le taux d'alcool et les amendes lié au grammes d'alcool dans le sang étaient encore lointaine !
Les Mystérieuses Cités d'or

Die geheimnisvollen Städte des Goldes

The mysterious cities of gold

Las misteriosas ciudades de oro

As cidades misteriosas de ouro

Avatar du membre
Akaroizis
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 1456
Enregistré le : 24 sept. 2016, 12:25
Localisation : A bord de l'Esperanza, voguant aux cotés de Mendoza. Ou bien à Cachan, c'est bien aussi.
Genre :
Âge : 18
Contact :
Statut : Hors ligne

Re: MCO one-shots ou "instants volés"

Message par Akaroizis »

Un peu tristounet, pauvre marin. Mais avec la mélodie qu'on veut ça peut même devenir une chanson de fête. :x-):
En tout cas, bravo pour l'écriture du poème. Même quand on a l'inspiration, c'est pas simple de faire rimer tout ça. ;)
Le présent, le plus important des temps. Profitons-en !

Saison 1 : 18.5/20
Saison 2 : 09/20
Saison 3 : 13.5/20


Ma présentation : viewtopic.php?f=7&t=80&p=75462#p75462

Avatar du membre
DeK
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 258
Enregistré le : 28 nov. 2016, 12:00
Statut : Hors ligne

Re: MCO one-shots ou "instants volés"

Message par DeK »

Même si tu ne l'avais pas précisé, j'aurais tout de suite imaginé Mendoza fredonner cet air. En effet, en lisant une première fois cet «hymne à la mer» sur un ton plutôt joyeux, (je n'ai pas encore lu la partie 5 du chapitre 20), je vois bien le navigateur à la barre d'un frêle esquif, rêveur et ballotté au gré des vagues, tentant de rejoindre le soleil se couchant à l'horizon.

Et après une deuxième lecture, cette fois plus dans un style «complainte du marin» que j'apprécie plus, on ressent mieux cette volonté, ce besoin de liberté qu'éprouvent les marins trop longtemps restés à terre, comme si une sorte de lien intime unissait à vie les vrais marins et la mer. Dommage Laguerra, mais le Mendodo est déjà pris... :tongue:

Bref tout ceci est très plaisant à lire ou à chantonner, c'est top ! :)
« Tout vient à point à qui sait attendre... ou plutôt, tout vient à point à qui sait m'attendre ! »

Avatar du membre
nonoko
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2102
Enregistré le : 21 sept. 2013, 20:22
Statut : Hors ligne

Re: MCO one-shots ou "instants volés"

Message par nonoko »

Superbe, il va falloir la mettre en musique et la chanter maintenant!
J'apprécie particulièrement le dernier couplet, et le tout est assurément dans l'esprit de la fanfic. Le blues du Mendoza, en somme. Désespéré et déterminé.
Merci pour la dédicace, cela me touche ;) .
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus

Avatar du membre
zaza59
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 191
Enregistré le : 12 mars 2018, 16:23
Localisation : dans la nef avec Laguerra
Genre :
Âge : 15
Contact :
Statut : Hors ligne

Re: MCO one-shots ou "instants volés"

Message par zaza59 »

Bonne lecture à tous ! 😉😁

Une brise légère souffle sur le désert d'Orient, la Nef se pose non loin d'une petite ville.
Ambrosius_ Nous dormirons dans cette ville et prendrons du matériels afin de réparer la nef au plus vite.
Gaspard_ Dans combien de temps repartirons nous ?
Ambrosius_ Une fois la nef réparée et cette carte déchiffrée.
Gaspard_ Très bien, vous allez bien señorita ? Vous ne dites mots depuis notre victoire à Kumlar.
Laguerra_ Quelle victoire ?
Gaspard_ Nous avons tués Mendoza enfin ! D'ailleurs allons fêter ça !
Laguerra_ Ce n'est une victoire en aucun point.
Sa voix est sèche et ses yeux lancent des éclairs à son soit disant "coéquipier".
Gaspard _ Et pourquoi ne serais ce pas une victoire ?
L'espagnol monte également dans les tours vexé par les propos de la jeune femme.
Laguerra_ Parce que pousser dans le dos un homme tentant de sauver trois enfants en grand danger est simplement un acte d'une énorme lâcheté !! Vous n'êtes qu'un bon à rien mais vous avez l'impression d'être le maître du monde ! Même un enfant de 7 ans serait vous mettre une raclée !
La jeune espagnole était plus remontée que jamais face à Gaspard.
Ambrosius_ Allons calmez vous un peu tous les deux et Laguerra il faudra que nous parlions.
Laguerra_ Pourquoi ne pas parler maintenant ?
Ambrosius_ Parce que tu es très énervé et qu'on ne peut pas avoir une vrai conversation dans ces conditions.
Laguerra ne répondit rien et se mit à marcher en direction de la ville désigner par Ambrosius. Une fois arrivés et installés, Ambrosius et Gaspard emmenèrent Laguerra dans un café. Une fois à table, Gaspard pris la parole.
Gaspard_ A notre splendide victoire sur Mendoza et ces sales gosses ! Victoire qui vous est beaucoup du señorita.
Laguerra_ Désolé de vous abandonner mais j'ai besoin d'être seule.
Sur ces mots et sans plus d'explication, Laguerra sortie du café et se mit à courir. Elle était sortie de la ville et continuait sa course sans avoir l'impression d'être observée et suivie.
Pendant ce temps, nos héros avait suivis la nef accompagné d'une caravane de bédouin. Ils avaient dépassé la ville et avaient établi leur camps on loin de la mer.
Esteban _ Mendoza, ça fait quelques jours que tu es dans tes pensées et que tu ne dis rien, tu vas bien ?
Mendoza_ Oui ne t'inquiète pas, je suis juste… un peu préoccupé.
Esteban_ C'est Laguerra qui te preocupes?
Mendoza_ Puisqu'elle à tentée de nous aider, Ambrosius ne lui pardonnera pas ça…
Esteban_ Mais pourquoi tant t'inquiéter pour elle alors que c'est une ennemie ?
Mendoza_ Laguerra n'est pas notre ennemie, sinon pourquoi nous aurait-elle aidé dans la cité?
Esteban_ Oui mais maintenant c'est Ambrosius qui a le double médaillon.
Mendoza_ Sans son aide nous n'aurions jamais réussi à voir Wagafaïat.
Esteban_ Quoi ?
Mendoza_ C'est elle qui m'a prévenu de l'embuscade que nous tendait Ambrosius.
Esteban_ Il faudrait qu'elle nous prouve qu'elle est de notre côté.
Mendoza_ Pour ça il faudrait a bord qu'on la retrouve…
Sur ces mots un zefti se posa et le conducteur se rendit au près de Malik pour lui faire son rapport. Les deux espagnols s'approchèrent.
Bédouin_ Pas d'ennemi en vu. La seule chose que j'ai repérer est une femme qui courait vers la mer. Un homme la suivait mais il devait être en filature car il était très loin d'elle.
Malik_ Très bien, vers où allait la femme exactement ?
Bédouin_ Elle allait vers la mer. A peu près là-bas, derrière ces amats de rochers.
Malik_ Oui ça doit être à une bonne heure d'ici.
Sur ce, le bédouin reparti ainsi qu'Esteban.
Malik_ Ça va Mendoza?
Mendoza_ Oui.
Malik_ Tu veux aller voir…
Mendoza_ Oui mais je ne veux pas laisser les enfants, ils ne comprendraient pas que j'aille voir si c'est elle.
Malik_ Ne t'inquiète pas je vais leur faire passer le message. Vas-y on ne sait jamais.
Mendoza_ Merci Malik, je te revaudrai ça.
Malik_ Tu ne le doit rien mon ami.
Mendoza parti sur le champ dans la direction indiquée par l'éclaireur.
Tao_ Mais qu'est ce qu'il fait ? Il va faire nuit !
Esteban_ Malik, il n'est quand même pas parti voir si ce n'était pas elle ?
Malik_ C'est moi qui est insisté pour qu'il y aille. Ça le rassurera. Il ne voulait pas y aller pour vous.
Zia_ Pour nous ?
Malik_ Il sait que vous ne faite pas confiance à cette femme.
Tao_ Et nous avons raison !
Malik_ Ha ha ha, ne dit pas ça trop vite. Cette femme est plus mystérieuse que les secrets que renferme le désert.
La nuit était perque tombée quand Laguerra arriva au bord de la mer. Sans une seconde d'hésitation elle y plongea et se laissa porter par les vagues. Sur son visage de chaude larmes coulaient à flot. Mendoza arriva à peut près en même temps et reconnu la jeune espagnole. Il s'approcha sans bruit.
Laguerra_ Tout est de ma faute, j'ai tout perdu.
La jeune femme ouvrit soudain les yeux et vit Mendoza.
Laguerra_ Me… Mendoza? Je suis en train de rêver ou… ou je suis déjà morte.
Mendoza_ Et non señorita, vous êtes bien dans la vrai vie.
La jeune femme voulu se redresser et oublia qu'elle n'avait plus pied et sombra un moment sur l'eau. Elle refit immédiatement surface, recrachant l'eau qu'elle venait d'avaler.
Mendoza_ Ne vous noyez pas maintenant que je vous ai retrouvé señorita.
Laguerra_ Ce n'est pas tout les jours que des morts reviennent à la vie.
Mendoza_ Rentrons vous allez attraper froid.
Ils se retournèrent et virent Gaspard arriver.
Mendoza_ Vous me faite confiance ?
Laguerra_Oui mais pourquoi ?
A peine eut elle le temps de finir sa phrase que Mendoza l'attira sous l'eau. Elle ne chercha pas à se débattre et se laissa emporté. Il remontèrent à la surface quelques instants plus tard. Ils étaient cachés par les rochers.
Mendoza_ Vous saviez qu'il vous suivait ?
Laguerra_ Non, je n'ai pas fait attention à ça.
Mendoza_ Nous allons rentrer à la nage, ça évitera que nous nous fassions repérer.
Laguerra_ Rentrer où ?
Mendoza_ Au campement, hors de question que vous repartirez à la nef.
Laguerra_ Mais les enfants même vous, vous ne pouvez plus me faire confiance. Après tout ce que je vous ai fait.
Mendoza_ Vous pensez vraiment que je serais venu si je ne vous faisait plus confiance.
Laguerra_ Je… je ne comprend plus rien.
Mendoza pris son visage dans ses mains et l'embrassa.
Mendoza_ Et maintenant ?
Laguerra sourit et l'embrassa à son tour, ils s'embrassèrent. Jusqu'à entendre des pas approcher.
Mendoza_ Allons-y.
Il replongèrent et nagèrent pour contourner l'amas de pierre qui se trouvait autour d'eux. Laguerra nageant moins vite que Mendoza, celui ci lui prit la main pour la ramener à sa hauteur. Ils arrivèrent ensuite à proximité du campement. Ils remontèrent sur le sable.
Laguerra_ Vous nagez beaucoup trop vite señor.
Mendoza_ Ha ha, c'est normal je suis marin.
Laguerra_ Je ne suis pas sûr que tous les marins savent un nager et deux nager aussi vite.
Mendoza_ Alors disant que c'est une spécialité.
Elle sourit et le suivi jusqu'au camp où Malik les attendait.
Malik_ Content qu'il vous est retrouvé señorita. Vous allez bien ?
Laguerra_ Oui beaucoup mieux maintenant merci et vous ?
Malik_ Vous voir ensemble me va très bien. Mendoza les enfants et tes hommes ne voulaient pas dormir tant que tu n'était pas revenu.
Mendoza_ Je m'en doutais.
Malik_ Vous allez devoir répondre à toutes leurs questions maintenant,courage.
Mendoza _ Merci Malik mais ça va aller ne t'inquiète pas.
Esteban_ Mendoza ! On commençait à s'inquiéter. Laguerra ?
Laguerra_ Bonsoir Esteban.
Esteban_ Que faite vous ici ?
Mendoza_ C'est trop dangereux qu'elle reparte à la nef.
Tao_ Il va falloir vous expliquer Laguerra ! Dans quel camp êtes vous ? Et pourquoi servez vous Ambrosius ? Que savez vous sur les prochaines cités ?
Laguerra_ Attend deux secondes. Je suis de votre côté. Je travaillais pour Ambrosius comme vous avez travaillé pour lui au Japon sauf que moi ça fait six ans. J'ai des cartes qui indique des pistes pour la prochaine cité mais avant laisse moi te donner le double médaillon.
Elle retira son corset pour laisser place à une chemise blanche. Elle pris ensuite une pochette de l'intérieur de son corset pour la tendre au jeune naacal.
Tao_ Me… merci.
Laguerra_ Tu vois, je ne suis pas si méchante que ça.
Un bédouin arriva soudain en courant.
Bédouin_ L'homme à la barbe rouge il arrive !
Laguerra_ Quoi !? Mais comment il peut ? J'y vais et surtout que personne n'intervienne !
Mendoza_ Qu'est ce qu'il veut ?
Laguerra_ Que je reparte avec lui. Pourvu qu'il soit à l'heure.
Mendoza_ Qui ?
Laguerra_ Vous verrez. Les enfants cachez vous !
Esteban_ On ne va tout de même pas vous laisser seule contre lui.
Laguerra_ Ne t'inquiète pas, de toute façon son exosquelette est cassé.
Elle sorti du camp suivi du groupe, Ambrosius était l'attendait.
Ambrosius_ Alors, tu pensais vraiment que j'allais te laisser filer comme ça ?
Laguerra_ Qu'est ce que tu veux, il y a des jours où je me dit que tu peux être réglo. Mais je vois que tu ne l'es toujours pas.
Ambrosius fit signe à Gaspard de venir. Un petit garçon était avec lui.
Laguerra_ Rafael! Laisse le partir!
Ambrosius_ Seulement si tu reviens avec moi pour un contrat de 10 ans. Soit heureuse à 35 ans tu seras libre.
Laguerra cria soudain quelques choses dans une langue incompréhensible. Le petit garçon mordit alors Gaspard et couru jusqu'à la jeune femme.
Laguerra_ Tu n'as rien ?
Rafael_ Non mais j'ai faim.
Laguerra_ Je m'en doutait. Bon Ambrosius sans rancune en plus je crois qu'un comité d'accueil t'attend.
Les deux hommes se retournèrent et virent une dizaine d'homme face à eux. L'homme au centre fit un pas en avant.
Homme_ Alors Ambrosius tu m'enlève mon fils et après tu menaces ma petite sœur ! Tu sais très bien se que j'en pense.
Il tourna la tête vers ses hommes.
Homme_ Attrapez les !
Ambrosius lança ses fioles mais les hommes étaient trop bien préparés. En quelques minutes, ils étaient ligotés.
Ambrosius_ On peut s'expliquer Miguel, c'est une regrettable méprise !
Miguel_ Mais oui, Rafael est venu tout seul jusqu'à la nef et tu étais juste venu le ramener à sa marraine.
Ambrosius_ Exactement.
Miguel_ Et en plus tu te fout de moi !! Tu as oublié de quels origines nous étions Isabella et moi !
Gaspard_ Vous n'êtes pas espagnol ?
Miguel_ Je t'ai pas parlé toi ! Tu oublis que nous sommes espagnols et corses Ambrosius !
Ambrosius_ non non je le sais Miguel mais où veux tu en venir ?
Miguel_ Je veux dire que quand tu t'attaque à des corses, tu en paies le prix !
Ambrosius_ Tu ne va quand même pas me tuer ?
Miguel_ J'y pense Ambrosius, j'y pense !
Rafael_ Regarde ce que j'ai appris à faire tata !
Le jeune garçon se mit à courir vers Gaspard et se jeta au sol, les deux pieds et avant et fit percuta les chevilles du prisonniers.
Gaspard_ Haaaaa
Il tomba immédiatement.
Laguerra_ Bravo mon cœur je suis fière de toi !
Miguel_ On se rejoint en Espagne Isa ! Et bon anniversaire au passage !
Il alla la voir et la serra dans ses bras.
Laguerra_ Merci frero, promis on se voit bientôt.
Miguel_ Il y a intérêt sinon je viens te chercher !
Il embrassa une dernière fois sa sœur et parti avec ses hommes vers le port.
Tao_ Que va-t-il leur faire ?
Laguerra_ Les jeter par dessus bord histoire qu'ils aient bien peur mais il ne les tuera pas.
Tao_ Par où fait il aller pour arriver à la prochaine cité?
Laguerra_ Vers l'ouest, il reste quelques parchemins à traduire pour savoir où exactement mais comme je ne parle pas la langue de tes ancêtres, c'est tout de suite plus long.
Zia_ Tu pourrais les traduire Tao!
Tao_ Oui, où sont ils ?
Laguerra_ En ville, mais allons les chercher, je n'aime pas laisser mes affaires sans surveillance.
La vie est courte alors profites en !!!:D
:Laguerra: :Mendoza:
Tout seul tu vas plus vite, avec lui tu vas plus loin

YouTube : Elisa Vanryssel

Avatar du membre
TEEGER59
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2598
Enregistré le : 02 mai 2016, 14:53
Localisation : Valenciennes
Genre :
Âge : 42
Contact :
Statut : Hors ligne

Re: MCO one-shots ou "instants volés"

Message par TEEGER59 »

Une suite "alternative" à la saison 3.
J'aime bien.
:Laguerra: : AH! Comme on se retrouve!
:Mendoza: : Ma première leçon ne t'a pas SUFFIT?
:Laguerra: : Cette fois, tu ne t'en sortiras pas si FACILEMENT!

Avatar du membre
Aurélien
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 480
Enregistré le : 06 mai 2017, 22:38
Localisation : Strasbourg
Genre :
Âge : 20
Statut : Hors ligne

Re: MCO one-shots ou "instants volés"

Message par Aurélien »

Quel péripétie, j'adore !
Les Mystérieuses Cités d'or

Die geheimnisvollen Städte des Goldes

The mysterious cities of gold

Las misteriosas ciudades de oro

As cidades misteriosas de ouro

Avatar du membre
manonallemende
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 484
Enregistré le : 11 janv. 2017, 21:25
Localisation : Auvergne
Genre :
Âge : 17
Statut : Hors ligne

Re: MCO one-shots ou "instants volés"

Message par manonallemende »

J’aime bcp c’est super bien 🥰
Laguerra in my Heart :-@
"On peut pas changer l'histoire mais on peut empêcher qu'elle se termine mal"
Ma Fanpage :
https://www.instagram.com/fanpage_series_/

Répondre