Cuisine inca et maya

De tout mais surtout de rien.
Répondre
Avatar du membre
dutique
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 336
Enregistré le : 03 janv. 2006, 15:41
Localisation : yonne
Âge : 46
Statut : Hors ligne

Cuisine inca et maya

Message par dutique » 07 janv. 2008, 22:34

Pour la cuisine Maya:

Le terme de maya lui-même désigne « ceux qui cultivent le maïs ».
Le maïs était la nourriture de base et pouvait être consommé en solide ou en liquide. Les grains trempaient toute la nuit dans de l’eau additionnée de chaux, et étaient moulus le matin sur le metate, une pierre à moudre à plateau rectangulaire concave soutenu le plus souvent par trois pieds. La meule active, appelée mano, était cylindrique et maniée à deux mains. Les Mayas boivent souvent le maïs mélangé au cacao. Cette dernière boisson, très estimée dans toute la Mésoamérique, était une nourriture de luxe, que l’on pimentait fréquemment. Les grains de cacao servaient de monnaie. Après le maïs, les haricots noirs ou bruns venaient en seconde importance dans la cuisine, on les faisait également tremper dans l’eau chaulée ou cendrée pour les rendre plus digestes.
Bien que les mayas aient été avant tout un peuple d’agriculteurs et que les plantes cultivées aient constitué la plus grande partie de leur alimentation, la chasse et la pêche n’ont jamais perdu de leur importance. Le gibier, les poissons et les coquillages fournissaient un complément indispensable en protéines animales que ne parvenaient pas à fournir en quantité suffisante les animaux domestiques. Les Mayas domestiquaient le chien, élevaient des dindons et pratiquaient l’apiculture. Si la culture sur brûlis était très répandue, l’agriculture intensive était indispensable. Les plantes cultivées les plus importantes pour les Mayas étaient la courge, le haricot et le maïs.

Pour la cuisine Inca:

La pomme de terre « inventée » au Pérou et de nombreux autres tubercules étaient les aliments de base. Le quinoa, une graine (et non une céréale), est plus facile à cultiver, il pousse jusqu'à 4 000 m d'altitude. Une autre culture était répandue : celle du maïs. Bien que très apprécié, les conditions particulières pour sa culture limitaient sa production et le maïs se trouvait souvent réservé aux offrandes ou réservé pour les fêtes. Autres plantes cultivées selon les régions : des tomates, des arachides, des haricots, des piments, des ananas, le cacao, etc. ainsi que la coca, très importante pour le peuple inca puisqu'elle était utilisée dans toutes les cérémonies. En ce qui concerne l'élevage, viande et laine provenaient essentiellement des lamas et alpagas.

Ils avaient á leur disposition diverses possibilités, présenter des plats froids ou chauds. Les aliments à chauffer pouvaient l'être notamment: sur des pierres brûlantes, à même les braises, dans des mancas ou mancakunas (casseroles de terres cuites), ou en calebasse; dans des emballages végétaux comme les feuilles de maïs ou de "Bijau" (ou Bijao);
pierres brûlantes dans des sorte de fours creusés dans le sol pour les Pachamancas ou ensevelis sous des couches de terres à l'extérieur comme pour les fours de fortunes constitués de morceaux de terre chauffés jusqu'à devenir réfractaires pour les Huatyias et autres.
Ils connaissaient un grand nombre de:
-poissons de mer (baleines, dauphins, corvinas, cojinova, chitas, anchevette, anchois etc)
ou d'eau douce (paiche, pejerey, doncellas, mamuri, zungaro, etc) et de
fruits de mers (crabes, crevettes, langoustines, langoustes, coquillages divers, oursins etc),
-les viandes de llamas, d'alpaca, des cuys ou cochons d'Inde,
du gibier: des cervidés, des cochons sauvages et autres phacochères, des tapirs,
toutes sortes d'oiseaux ou de perdrix, des canards, des sortes d'oies,
des rongeurs etc.
-Mais de plus ils cultivaient plusieurs milliers de sortes de tubercules dont plus de trois milles sortes de pommes de terre, et une série de tubercules qui étaient encore inconnue en Europe, (camote, uncuchas etc)
-achira ou Uncucha (Canna indica),
-camote ou patate douce (Ipomea batata),
-Arracacha (Arraccia xanthorrihiza)
-Olluco (Ullucus tuberosus),
-Mashua (Tropaeolum tuberosum),
-oca (Oxalis tuberosa), etc,
-yuca (Manihot sp.),
-yacon (Smallanthus sonchifolius),
-maca (Lepidium meyenii),
-la calebasse,
-de la quinua (Chenopodium quinoa),
-quiwicha (Amarantus cau),
-tarwi,
-cañiwa (Chenopodium pallidicaule),
-caihua (Cyclanthera pedata)
-tout comme le "sara sara" ou maïs dont ils connaissaient plusieurs centaines de types, et biensur la pisank'alla (ou popcorn) sans compter
-des fruits tels que:
-cocona (Solanum topira),
-goyave « Goyaba » (Psidium guajaba),
-des tuna (Opuntia ficus indica),
-des anones ou « chirimoya » (Anona sp.),
-lucuma (Pouteria lucuma),
-guanabana (A. muricata),
-aguaymanto (Physalis peruviana),
-la sachatomate (Cyphomandra betacea),
-avocat « palta » (Persea gratisima),
-les cacahuètes et arachides « mani » Arachis hipogea),
-potiron « zapallo » (C. moschata),
- des épices comme le molle (Schinus molle),
-huacatay (Tagetes minuta),
-des herbes fines et plantes comme
-la munaña (Minthostacus setosa),
-paico (Chenopodium ambrosoides),
-la uña de gato.
-Les piments et poivrons de type "aji" et "rucutu" (rocoto).
ou des baies comme l'achiote qui servait aussi de condiment et de colorant naturel,
Des auteurs comme Rosario Olivas Weston "La cocina de los Incas", Fernando Cabieses "Cien siglo de pan" et Ciro Huartdo Fuentes "La alimentacion en el Tahuantinsuyo" affirment que les Incas et des cultures qui les ont précédé connaissaient aussi des variétés de fraises et d'ananas.
-les cucurbitacés comme les calebasses, les caiwas ou caiguas.
-Le sel ou "cachi" de sel à lècher, et les piments étaient servis à part, le sel sous forme de "pain" ou "tanta" les piments soit entier ou coupés en tranches soit réduit en sauces dont chaucun se servira selon son désir.


En gros, si vous voulez faire un repas style inca-maya:

Commencer par des arachides, des anchois, cacahuetes en tout genre, avec sauce piment ou sel a part. Ensuite, tomates, avocats et maïs incas blanc (ca existe en boite), chaud ou froid. En plat, c'est poissons (ou un cochon dinde), quinoa (en vente toujours en centre commercial cuit en 10 minutes), haricots rouges et patate douce agrementé de poivrons (piments), tomates et herbes. Pas de fromage (ou du lait de lama, mais faut trouver) , mais une salade de fruits goyaves, ananas, fraises et chocolats noirs (eclats de cacao). Pour la boisson faudrait une boisson alcoolisé au maïs, mais je ne connais à rien là dessus, peut etre demander à fils du soleil.... et biensur de l'eau plate.
voila de quoi changer le quotidien.
Sandy a écrit :passionnant dutique ;)
cependant je rajouterais : pour les piment.........attention si vous avez des gemeaux rroides (hémorroides) x-)

(et je vais me prendre un coup de...........wouchiiiiiiiii)
Fab76 a écrit :au fait, ai trouvé ceci :
recette de la soupe azteque aux tortillas
mais cet été ai eu droit à un autre type de soupe azteque : un dé à coudre de chocolat chaud tres concentré relevé de ... piment d'espelette!!!! ca arrache, pouvez me croire!
GénéDA a écrit :Ma chérie est péruvienne, decendante donc des incas.

Elle a pas mal de bouquins sur la bouffe de ses ancêtres.

Je vous tiens au jus !
Dutique a écrit :oh oui, geneda, ca m'interesse!
(j'ai un cousin péruvien, et une cousine du chili, mais ils sont trop eloignés je n'ai jamais pu parler avec eux de là bas.)
Fils du Soleil a écrit :certains parmi vous ne le savent peut etre pas, mais je suis d'origine chilienne... et au Chili, le légume roi c'est le mais ( choclo en espagnol)... comme dans tout le continent d'ailleurs. Et on aime aussi la pomme de terre, cultivée chez nos voisins péruviens à l'origine.
Au Chili, on a un plat typique, une sorte de gateau de mais, "pastel de choclo". C'est un gratin constitué de viandes, fruits secs, oignons, recouvert entièrement de purée de mais, relevé de sel et sucre pour rendre la croute bien croustillante... Un régal!!! Il semblerai que ce plat serai d'origine Inca ( le nord du Chili faisait parti de l'empire Inca... quand je vous dis que Zia est mon ancetre! x-) ) mais on le trouve aussi dans les pays alentours, avec des noms et des ingrédients différents, mais toujours recouverts de mais... Si vous passez faire un tour chez moi, je vous en préparerai, le tout arrosé d'un délicieux vin chilien!!!
Dutique a écrit :tu pourrais y mettre la recette?merci
(d'apres toi, on peut changer la viande avec du poissons?) ;)
Fils du Soleil a écrit :je ne connait pas la recette exacte; mais je demanderai à ma mère qui sait le faire! en revanche, remplacer la viande par du poisson, je ne pense pas que ça le fasse! la viande va mieux avec le mais...
Irène

Avatar du membre
dutique
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 336
Enregistré le : 03 janv. 2006, 15:41
Localisation : yonne
Âge : 46
Statut : Hors ligne

Re: Cuisine inca et maya

Message par dutique » 04 juin 2009, 16:15

tiens j'ai cru qu'il avait disparu ce post. cool 8)
Irène

Avatar du membre
F-Cycles
Statut : Hors ligne

Re: Cuisine inca et maya

Message par F-Cycles » 10 sept. 2009, 20:57

Le Quinoa, je viens de découvrir... c'est excellent! :D

Répondre