QU'ELLE EST BELLE MA REGION!!!

De tout mais surtout de rien.
manue
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 336
Enregistré le : 23 juin 2005, 14:40
Âge : 43
Statut : Hors ligne

QU'ELLE EST BELLE MA REGION!!!

Message par manue » 20 nov. 2006, 21:48

Suggéré par Wired to Virachocha, voici le topic où on essaie de vanter (aussi bien que Nico si possible!! ;) ) nôtre région!


Petite visite en Franche Comté chez Nico

Nico a écrit :Après avoir lu le Topic « Voyages, voyages », je me suis dis que, parfois (souvent même) , on va bien loin sans pour autant connaître ce qui est proche de chez nous.
Chaque année, je visite des endroits merveilleux…
…à quelques bornes de chez moi !
Et c’est vrai que j’aime énormément ma région.
Alors, je vous fais une petite visite guidée de quelques sites remarquables, et qui sait, p’t’ètre que çà vous donnera envie de vous y arrêter un de ces quatre.

Ah, oui, c’est pas exhaustif le parcours.
Je ne vous parle que des endroits ou j’ai déjà mis les pieds.
Parler de sites que je ne connais pas, très peu pour moi !

Je vous souhaite la bienvenue en Franche-Comté !

LA COMMUNE DE TAVAUX :
Le patelin ou j’ai grandi. Environ 4000 habitants.
Je n'y habite plus aujourd'hui mais c'est vraiment là ou j'ai le plus d'attaches.

Connu pour son aéroport régional et surtout son usine SOLVAY dont voici une vue aérienne…
[ image externe ]

En 1863, un ingénieur belge, Ernest Solvay, crée une société pour exploiter son invention d'un procédé économique de fabrication de la soude (utilisée en grandes quantités par l'industrie du verre).
Pour cette production, il a besoin en abondance de sel, de calcaire et d'eau.
Par ailleurs, une soudière nécessite beaucoup de place.
Tout cela se trouve à Abergement-la-Ronce et à Tavaux (eau, terrains et bancs de calcaire) ou à proximité (saumure à Poligny).
Ce chlorure de sodium, arrivé par saumoduc depuis Poligny, permet d'obtenir, après électrolyse puis réaction chimique avec des produits organiques, une batterie de produits à destination de différents secteurs, depuis la soude pour la production textile et les lessives, jusqu'au PVC et ses dérivés techniques pour les fermetures de bâtiment, le câblage, les bouteilles et flacons, la barrière alimentaire, en passant par les produits de pharmacie, les composants pour colles, résines, mousses, etc…
L'usine, qui est bâtie de 1928 à 1937, va ensuite sans cesse être modifiée et agrandie. Elle constitue un site hors norme dans le paysage industriel jurassien, que ce soit par ses dimensions (550 ha) ou par son importance économique : c'était en 1989 la deuxième plate-forme chimique de France et le premier employeur du Jura (avec 2850 personnes).
Le site transforme chaque année 600 000 tonnes de sel dont les composants chlore et sodium, complétés de 115 000 tonnes de gaz naturel, 150 000 tonnes de calcaire ou encore de 125 000 tonnes de charbon et 1 450 millions de kwh, alimentent la production de quelque 1,2 million de tonnes de produits divers.

LA VILLE DE DOLE :
C’est mon lieu de travail. Environ 30 000 habitants.
43 sites historiques, rien que çà : des monuments classés en pagaille dont la Basilique que voici, prise depuis le long du Doubs…
[ image externe ]
[ image externe ]

C’est vraiment une belle petite ville.
Une salle multiculture vient d’y être inaugurer : elle permettra d’accueillir des spectacles d’envergure nationale. Jusqu’alors, il fallait aller à Dijon ou Besançon.
Là, on va avoir le droit à Elie Semoun, Jean-Louis Aubert, « L’emmerdeur » (pièce de théâtre avec Richard Berry et Patrick Timsit) etc…
Bref, c’est LA salle que tout le monde ici attendait.
Dole est aussi connu pour ce petit bout de maison…
[ image externe ]

Cà, c’est la maison natale d’un très grand Monsieur : Louis Pasteur.
Il est né à Dole, le 27 décembre 1822, dans l’ancien quartier des Tanneurs.
La maison natale du savant le plus connu au monde est devenue un musée.
Celui-ci fait découvrir au visiteur la tannerie de Jean-Joseph, père de Louis Pasteur.
Des pièces de mobilier ayant appartenu à la famille Pasteur sont présentées et deux portraits révèlent le talent du pastelliste que fut Louis pendant son adolescence.
Bustes, tableaux, bibelots familiers recréent l’environnement du savant et font revivre la période où s’est éveillé dans le monde un véritable culte de Pasteur.
C’est vraiment très interessant à visiter, passionnant même.

LA GROTTE DE L’HERMITAGE :

C’est un p’tit clin d’œil car c’est près de chez moi.
Un endroit idéal pour un pique-nique…

[ image externe ]

Ce qui donne à Moissey un aspect spécial, c'est la nature de son sol très différente de celle du reste de la région.
Le village occupe, en effet, l'extrémité d'un massif de terrain primitif, reste du continent hercynien, couvert presque entièrement par la belle forêt de la Serre.
Une superbe route traverse la forêt, redescendant sur la vallée du Doubs par le village d'Amange et la gare de Rochefort. Elle est très intéressante pour le géologue et pour le botaniste.
En suivant "la route de la poste", à 1 200 mètres de Moissey, un petit sentier sur la gauche conduit le voyageur au pied d'une roche escarpée dans laquelle s'ouvre deux excavations. Celle du rez-de-chaussée forme trois salles; il y en a quatre à l'étage. Le travail d'érosion a causé depuis quelques années de sérieux dégâts aux grottes supérieures et il est à souhaiter que l'art intervienne pour conserver cette curiosité qui vient d'être classée parmi les sites et paysages nationaux.
En partie creusée par la nature, en partie de main d'homme, cette grotte s'ouvre sur une plate-forme où jaillit une source aussi abondante que limpide. Les fouilles n'y ont rien découvert; l'Hermitage fut habité jusqu'en 1694 par deux ermites de l'ordre de Saint Jean-Baptiste. L'étage supérieur servait de chapelle et était dédié à Saint Hubert, patron des chasseurs.
Au XVIIIe siècle, il y avait encore des débris de portes et de fenêtres adaptées aux anfractuosités naturelles par les ermites.
Sous Louis-Philippe, les grottes servirent de lieu de réunion à une loge de Bons Cousins Charbonniers, que la police supprima au temps du coup d'état de 1851.

LES CLOCHERS COMTOIS :
Cà, c’est un truc que vous pouvez voir dans pas mal de petits patelins de ma région, donc c’est assez incontournable pour ne pas l’évoquer…
[ image externe ]

L’EAU :
Oui, l’eau. Omniprésente…
Avec des perles, des joyaux de la nature ou j’aime à aller y flaner.
Un bon bouquin, le soleil, un chapeau sur la tète et direction…
…LA SOURCE DU LISON.
[ image externe ]

Ou bien encore…
…LA SOURCE DE LA LOUE.
[ image externe ]

Mais le plus beau, c’est sans doute, l’acrobatie de notre rivière…
…LE SAUT DU DOUBS.
[ image externe ]


Coté eau, il y a un lieu touristique estival très prisé :
CLAIRVAUX LES LACS…
[ image externe ]
C’est un endroit très agréable.
D’ailleurs, avec ses hotels, ses campings, etc… cette petite ville est envahie l’été.
Beaucoup de gens font un circuit appelée LA ROUTE DES LACS.
Une boucle de 150 km de long de 20 lacs, 10 cascades :15 belvédères, le meilleur moyen de rencontrer les artisans qui travaillent et transforment le bois issu des forêts, de visiter les nombreux sites qui retracent l'histoire de la région, de voir la fabrication du Comté dans les fruitières et de se reposer sur les plages aménagées ou plus sauvages.
C’est une balade à faire au même titre que LA ROUTE DES VINS !!!
(Oui, oui, c’est aussi une balade très prisée et très fréquentée)

Sur cette route des lacs, il y a un site, toujours liés à l’eau, incontournable :
LES CASCADES DU HERISSON.
(Des cascades et des sauts de rivières ainsi que des sources, de ce coté là,, on est vernis, mais n’allez pas croire qu’il n’y a QUE çà …)
C’est un site exceptionnel, une succession de 31 sauts et 7 cascades (60 à 65 mètres pour les plus hautes).
Toutes ces cascades sont magnifiques mais les gens veulent surtout voir celle-ci…
[ image externe ]

C’est LA CASCADE DE L’EVENTAIL.
Il y a un resto ou vous pourrez déguster des écrevisses au vin jaune mais CHUUUUUUUT, c’est tellement bon que je préfère me taire.

LE LAC DE VOUGLANS ET SON BARRAGE :
Tout aussi incontournable…
[ image externe ]

Le barrage de VOUGLANS est situé entre ORGELET et MOIRANS, sur le plateau Jurassien à 429 mètres d’altitude.
Les premières études relatives à cette retenue ont été réalisées en 1956.
Il a été construit par E.D.F. entre 1963 et 1968.
Ce barrage mesure 100 mètres de haut et il se place en terme de retenue artificielle française à la seconde place après celui de Serre-Ponçon.
Le barrage a généré un lac de 35 kilomètres de long, et le plan d’eau représente 1600 hectares.
Si aujourd’hui le barrage s’est intégré au paysage il ne faut pas oublier que cet ouvrage a entraîné la disparition des hameaux de BELLECIN, Le BOURGET, BRILLAT et 150 personnes ont été obligées de quitter leur lieu de vie lors de la mise en eau de la vallée de l’Ain.
Egalement disparu un monastère du 12ème siècle : LA CHARTREUSE DE VAUCLUSE.
La visite du barrage est organisée en dehors des périodes visées par le plan vigipirate.

Le Lac est envahi l’été : un tourisme infernal pour cet endroit si désert une fois l’automne arrivé : c’est d’ailleurs à cette période là que j’y vais, pour y savourer le calme.
Il y a un bateau-restaurant : Le Louisiane.
A un moment, on passe sous LE PONT DE LA PYLE…
[ image externe ]

Les repas, à bord de ce bateau sont délicieux et la belle balade dure entre 2h30 et 3h00 : un vrai petit moment de bonheur…

PETITE CURIOSITE :
Là, c’est juste une anecdote.
Poligny et la Croix de Dan…
[ image externe ]

Ne me demandez pas ce que c’est que cette croix et ce qu’elle fait là : je n’en sais rien.
Mais en fait, c’est très surprenant lorsqu’on arrive juste avant Poligny d’apercevoir ce monument perché tout là-haut…

LA CITADELLE DE BESANCON :
Je ne peux pas parler de la Franche-Comté sans parler de ce lieu.
Les fortifications de Vauban…
[ image externe ]

Un chef-d’œuvre monumental : je l’ai déjà visité 6 fois et j’y retournerai.
Il y a un zoo aujourd’hui.
Petit, je voulais tout le temps que mes parents m’y emmène pour aller donner des cacahuètes au singe…
C’est à Besançon que j’ai fais une partie de mes études aux Beaux-Arts.
A voir également : Les quais Vauban, le long du Doubs…
[ image externe ]
C’est une chouette ville très représentative de notre région.
C’est à 45 km de chez moi donc pas très loin.

LE LION DE BELFORT :
Vous devez connaître mais c’est également un des truc à voir en Franche-Comté.
[ image externe ]
Belfort, je n’y suis allé que deux fois.
C’est pas le coin de ma région que je connais le plus…

DEUX MONUMENTS INCONTOURNABLES :
Je ne m’attarderai pas trois heures dessus mais je voulais quand même les évoquer

Le Château de Joux, une construction impressionnante…
[ image externe ]

et un autre monument, célèbre, lui, dans le monde entier :
La Chapelle Notre Dame du Haut à Ronchamp…
[ image externe ]

Pourquoi une telle célébrité ?
Elle est l’œuvre d’un des plus grands architectes du XXème siècle : Le Corbusier.


LA FORET DE CHAUX:
Impossible non plus de ne pas citer cette forèt exceptionnelle (si, si, j'insiste !) à 15 minutes de chez moi...
[ image externe ]

Le Gros cercle rouge, c'est DOLE.
Le petit, c'est ARC et SENANS (voir ci-après).
La grosse partie sombre, c'est la vaste forèt en question: immense !!!


Juste un petit peu d'histoire...

Avec 20 493 hectares, la forêt de Chaux est la deuxième de France. Exploitée dès le 13° siècle, c'est après le rattachement de la Franche-Comté à la France, en 1678, que la Couronne a établi une véritable politique de gestion forestière, notamment pour alimenter les chantiers navals.

Cette forêt de feuillus abrita pendant des siècles une intense activité humaine.
Avec un sous-sol riche d'argile et de silice, et cette réserve inépuisable de combustible pour l'alimentation des fours et des forges, la population locale vécut longtemps de sa production de poteries culinaires, de céramiques, de verreries, de chaudronnerie et de ferronnerie.

Ces ateliers artisanaux s'éteignirent petit à petit au XIX siècle. Livrée à la seule exploitation sylvicole, la forêt fut alors progressivement désertée et oubliée des hommes.

L'installation de la Saline Royale de Chaux à Arc et Senans, en 1779, marque l'apogée de cette exploitation. Le 19° siècle a connu un grand développement des activités industrielles : verreries, briqueteries, forges et fourneaux, production de charbon de bois. On en verra les vestiges en visitant les Baraques du 14, ensemble de cabanes de bûcherons, magnifiquement restaurées, à la Vieille Loye.

Aujourd’hui, on redécouvre cette merveilleuse forêt et les traces de cette histoire ancienne. Une forêt merveilleuse par les contes et légendes qui naquirent de ses mystères (on dit que l'on y voit encore parfois le soir quelques fouletots faire la fête sous les fougères).

La légende de "La Vouivre" également...

A la "saison des amours", des promenades silencieuses sont organisées à la tombée du jour pour écouter le troublant brame du cerf.
[ image externe ]

C'est quelque chose d'assez impressionnant à entendre la première fois.





LES SALINES ROYALES D’ARC ET SENANS :
Une Å“uvre unique, peut-ètre la plus belle construction de notre région…
[ image externe ]

C’est à 30 km de chez moi, et je l’avais gardé pour la fin de cette petite visite car c’est vraiment un site hors norme.
Je vous conseille d’aller voir ici pour en savoir plus, c’est passionnant (avec visites virtuelles, etc…).
http://www.salineroyale.com/


ET LA BOUFFE ?
Ben, oui, on peut en causer deux minutes.
Nos produits régionaux, c’est çà…
[ image externe ]

Surtout des fromages et du vin .
Le Comté, le Mont d’Or, le Morbier, la Cancoillotte, le Vin Jaune, le Vin de paille (attention au prix de ces
2 vins, c’est pas donné !!!), la saucisse de Morteau, le Pontarlier…
C’est que du bonheur !!!

--------------------------------------------------------
Voilà, encore un petit lien qui vous fera accéder à un clip de 7 minutes sur la Franche-Comté vue du ciel…
http://www.franche-comte.org/FRANCAIS/I ... orama.html

Eh, oui, j'aime ma région...

J’espère que cette petite visite vous aura plu.
Ou tout du moins interessé un tout petit peu (je suis pas exigeant).

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas.
J’attends vos commentaires.

Et si certains d'entre vous souhaiteraient poursuivre la balade, j'ai pas mal d'autres endroits proches de chez moi à vous faire découvrir...

Ravi, en attendant, de vous avoir servi de guide.

A Bientôt. ;)
-----------------------------------------------

Bien, je vais continuer la p’tite balade du coté de Dole uniquement.
Non pas par facilité parce que j’habite tout près, mais parce que cette ville est vraiment belle et recèle quelques joyaux d’architecture.

Il faut savoir que cette ville était autrefois une puissante capitale du comté de Bourgogne
Elle s'est forgée au long de son histoire un riche patrimoine.
L'imposant clocher de la collégiale, sur lequel je reviendrai plus bas, qui domine la cité franc-comtoise témoigne de ce glorieux passé.

Mais il y a aussi tout plein de petits sites étranges…
Comme cette fontaine :
[ image externe ]
En fait, tout un réseau de galeries souterraines ont été restaurées.
Le nombre de petit site tel que celui-ci est surprenant.
Et la visite de ces galeries riche d’enseignements.


Il y a de nombreux batiments anciens tel que le suivant :
[ image externe ]
C’était une partie du vieil hopital.
Aujourd’hui, il s’agit de l’internat fille du lycée Charles Nodier.
Comme enceinte pou un séjour, il y a plus moche !!!


La Place aux fleurs accueille de biens étranges personnages :
Les Commères…
[ image externe ]
Un bronze qui a longtemps été l’emblème de la ville car elles ont une situation privilégiée au sein de la ville.


Et puis il y a bien évidemment cette construction que j’avais juste évoqué
et sur laquelle je reviens un peu plus longuement aujourd’hui en photos :
LA COLLEGIALE NOTRE-DAME…
[ image externe ]

Splendide, n’est-ce pas ?


Et que l’on regarde celle-ci de n’importe quel point de vue…
[ image externe ]

La collégiale Notre-Dame de Dole est établie au cÅ“ur de la vieille ville, qui s'enroule autour d'elle.
Construite au XVIème siècle après les pillages subis sous Louis XI, elle symbolise le relèvement de la cité.
Son puissant clocher-porche haut de 75 mètres évoque l'intensité des luttes réligieuses de l'époque.



Au début du XXème siècle, on pouvait encore écouter Le Sonneur de La cathédrale :
[ image externe ]

J’ai eu du mal à trouver ne serait-ce que cette photo mais l’anecdote me semblait à souligner.



D’extérieur, elle est surprenante de par ces lignes, ces ornements telle cette statue :
[ image externe ]



Mais c’est à l’intérieur que l’on est frappé par l’ampleur des volumes, accentués par des lignes d'un gothique tardif.
Il faut savoir également que son mobilier et ses décorations, offerts par les plus hauts notables de la ville, constituent les premières Å“uvres de la Renaissance doloise.
Lorsqu’on regarde la tribune d'orgue et la chaire, ornant la façade de la Sainte-Chapelle, on peut remarquer les polychromies de marbres chargées de motifs de feuillages, d'entrelacs, d'oiseaux, caractéristiques des productions de l'atelier dolois.



Et puis il y a cet orgue…
[ image externe ]

Une œuvre d’art exceptionnelle !
Ce grand orgue, composés de 3500 tuyaux, rien que çà, est l’œuvre de l’Allemand Riepp.
Cette pièce monumentale est l’une des très rares du XVIIIème siècle en France.


Et rien que pour cet magnifique objet, je me devais de parler un tout petit peu plus en détail de cette splendide collégiale.
Si vous faites un jour un p’tit détour par le Jura, ne ratez pas l’occasion de venir l’admirer.

J’espère que cette courte suite de la balade vous aura plu.
A Bientôt les amis.

--------------------------------------------

Encore une petite visite à ne pas oublier chez moi ...

LES GROTTES.

Et de ce coté-là, on est également verni puisqu'elles comptent parmis les plus belles d'Europe (Cà, c'est pas moi qui le dit, hein, ce sont les bouquins)
En fait, géologiquement, le Jura est très très riche donc on peut admirer certaines formations naturelles assez exceptionnelles.

Voici un p'tit lien pour vous donner une idée, mais je tacherai de sortir des photos de mon cru que j'ai fais dernièrement aux grottes d'Osselle.
http://www.flopost.free.fr/Regions/Fran ... grotte.htm

Ah, y'en a quand mème des choses à voir dans mon p'tit département perdu, hein ?
;) x-)

--------------------------------------------------------------------

Bien, j'ajoutes quelques clichés de mon cru.
2 fois par an, je fais une p'tite balade en montgolfière = c'est géant !!!

Donc, là, je lésine pas sur le "shoot à tout-va"

Ce jour-là, dimanche 2 juillet 2006 sur les coups de 6h30 du mat, voilà ce que çà donnait...

[ image externe ]

Là, on survole donc Dole = le port, le pont de la corniche et le stade...
(on voit d'autres mongolfières in the sky !)

[ image externe ]

Une vue rapprochée sur le port...
Vous voyez le pont en arrière-plan = la photo suivante est prise dans l'axe...

[ image externe ]

...Et voilà !!!
Le grand batiment carré au fond à gauche, c'est "La Commanderie" inaugurée il y a 1 mois et demi.
Capacité maximale = 3000 places.
Il n'y avait aucunes salles avant, à moins d'aller à Dijon ou Besançon.
C'est donc un vrai + chez nous.

[ image externe ]

Et voici la Collégiale, que je vous avais déjà présenté dans de précédents posts.
En arrière-plan, on aperçoit également l'église Saint-Jean aux formes particulières (voir ci-après)

[ image externe ]

Voilà donc la Collégiale = sympa vue de haut, non ?

[ image externe ]

Et donc l'église Saint-Jean = un peu curieuse architecturalement parlant ...

[ image externe ]

Là, c'est un p'tit clin d'oeil = çà s'appelle "La tour de Pize"
Une Pizzéria, Sandwicherie ou je vais grignoter de temps en temps.
Et comme le patron est une connaissance, je lui ai fais une photo de son resto...
On y mange très bien, pour pas cher.

[ image externe ]

Là, c'est pour vous montrer à quel point c'est plat de par chez moi.
Voilà l'explication du "plancher des vaches" !
Et sinon de l'eau, toujours !!! (Le Doubs, ici en l'occurence, traversé par le pont de La Corniche)

Et une petite dernière pour terminer la balade...

[ image externe ]

Ah, bah, j'vous l'avais dit, chez moi, c'est plat de chez plat...
Le patelin au fond, c'est Tavaux ou j'ai passé une bonne partie de mon enfance et adolescence.

Voilà, fin de ce p'tit tour de montgolfière.
Sympatoche, le Jura vu du ciel, non ? ;)
(Bon, c'est vrai j'exagère...)

A Bientot. ;)
Aller tous à vos claviers et appareils!!!!

ps : moi je vais attendre encore un peu lol :oops:


Du côté de chez -Em-... dans le Limousin

- Em - a écrit :vite fait,

ma région c'est celle de la bonne viande, des pommes, des chataignes,de La PORCELAINE,de la nature, du calme et de la tranquilité, il fait bon les 3/4 de l'annee!
J'adore y vivre et pour rien au monde je ne souhaite en partir!!!


c'est le Limousin
[ image externe ]


Le paysage saisissant des gorges de la Luzège au niveau du viaduc des Rochers Noirs, ou de la Creuse à Crozant (paysages peints maintes fois par Guillaumin, Cézanne ou bien encore Monnet), les cascades de Gimel, les lacs et étangs qui parsèment le territoire limousin, les collines disséquées et les chaos de rochers taraudés dans les Monts de Blond, le causse rocailleux et pelé du Pays de Brive, la forêt, les tourbières et landes sèches du Plateau de Millevaches offrent aux visiteurs un véritable kaléidoscope paysager.

Le Limousin se prête ainsi admirablement à la randonnées (7 700 km de sentiers balisés) sous toutes ses formes : à pied, en VTT sur les sentiers des Monédières, ou à cheval à Pompadour.
[ image externe ]

Le patrimoine historique

Le passé insolite de la région a légué un patrimoine historique original. Cet héritage monumental et architectural s’apprécie au regard :

de la multitude de vestiges gallo-romains,
de ruines médiévales (Tours de Merle)
de châteaux (à Turenne, Bort-les-Orgues, à Boussac, à Chénérailles...)
de collégiales comme à Saint-Léonard ou d’abbayes comme l’abbaye cistercienne d’Aubazine.

Une partie de ce patrimoine est valorisée dans le cadre d’itinéraires thématiques, reprenant le tracé de prestigieuses routes historiques notamment :

la route de Saint-Jacques : le Limousin fut marqué, surtout au XIIè siècle par le grand développement du pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle. Cette « Route limousine » est aujourd’hui un itinéraire culturel européen : route officielle des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle venant de Vézelay.
La route Richard CÅ“ur de Lion : L’ouest du Limousin possède de nombreux châteaux particulièrement intéressants par leur architecture et leur histoire et qui constituaient une barrière défendant au sud, la vicomté de Limoges.
La route Georges Sand : de Paris où elle naquit, à Nohant où elle mourut, Georges Sand a laissé son empreinte en de nombreux lieux, notamment le château de Boussac où elle séjourna. Les plus beaux villages de France
Plusieurs villages et bourgs caractéristiques sont estampillés « plus beaux villages de France ». On peut citer notamment :

Collonges-la-Rouge : village bâti en grès rouge (castels, maisons à tourelles et échauguettes, église du XIIè siècle)
Curemonte : village pittoresque édifié sur une arête rocheuse : maisons nobles, castels, remparts, châteaux.
Turenne : ancienne capitale de la vicomté, bâti sur les pentes de sa butte calcaire et dominée par les vestiges de son château féodal
Mortemart : situé dans les Monts de Blond, ce village a gardé de son passé deux couvents du XIVè siècle, ainsi qu’une église de la même époque, ses halles du XVIè siècle et un vieux logis Renaissance.
Petite info perso mon petit frere est cuisinier la bas dans un super resto, on y mange vraiment bien ( cuisine gastronomique avec des fourchettes au guide michelin)
[ image externe ]
Dans un autre registre, le village martyr d’Oradour-sur-Glane couplé au Centre de la Mémoire constitue un haut lieu touristique.

Par ailleurs, la spécificité de la créativité artistique en Limousin suscite un certain engouement chez les visiteurs, intéressés soit par les arts traditionnels de la Tapisserie, de l’Email et de la Porcelaine, soit par des expressions plus contemporaines au centre d’art contemporain de Vassivière.

[ image externe ]

Voila la liste des spécialités culinaires de ma région
Entrées - Salade de lentilles vertes du Puy
- Soupe au chou
- Soupe Bréjaude (au lard)
- Cèpes farcis
- Cousinat (soupe aux marrons)
Plats - Potée Auvergnate
- Potée Limousine (au petit salé)
- Chou farci
- Aligot (Cantal + PdeT)
- Carottes Vichy
- Coq au vin d'Auvergne
- Saucisses aux lentilles du Puy
- Oie à la Marigote (Châtaignes)
- Farcidure
- Truites au lard
- Petits goujons fris
- Truffade
- Gigot Brayaude
Desserts
- Tarte aux myrtilles
- Clafoutis
- Soufflé glacé à la verveine du Velay
- Millards (tarte aux cerises)
- Pachade de Saint-Flour (pruneaux)
Ls boissons locales
Avèze, Salers (apéritifs à base de gentiane)
Cidre du Limousin
Liqueur de châtaigne
Verveine du Velay
Liqueur de racine de Gentiane

allez voila, j'esperes vous avoir donnez envie de venir dans ma petite région ;)

Du côté de chez Sandy... en Saône-et-Loire

sandy a écrit :Premier département agricole français par sa surface et la diversité de sa production, la Saône et Loire l’est également pour le professionnalisme et la rigueur des producteurs qui élèvent, sur ce terroir de caractère, les meilleurs produits de la gastronomie française.

BÅ“ufs et moutons Charolais, volailles de Bresse, vins de Bourgogne, de la côte Chalonnaise, du Mâconnais, et du Beaujolais, fromages de chèvre, primeurs et maraîchers de Bresse, s’imposent sur les meilleures tables.

Solutré, ainsi que la vallée de l´Arroux, témoignent des civilisations de l’âge de pierre.

quelques célébrités nées en saone et loire :

- CHARLOTTE-ANNE DE CHANLECY (1624-1683)
Épouse de D'Artagnan, mousquetaire
:arrow: chateau a visiter a ste croix en bresse

- EMILAND-MARIE GAUTHEY (1732-1806)
Ingénieur
:arrow: Né à Chalon-sur-Saône le 3 décembre 1732, mort à Paris le 14 juillet 1806. On doit à cet ingénieur des Ponts-et-Chaussées le Canal du Centre, unissant la Saône et la Loire, l'Hôtel de Ville de Tournus (1771), le théatre de Chalon (1778) , la rénovation du château de Chagny (1780), des églises à Saint-Germain-du-Plain et Barizey... et de très nombreux ponts : deux à Navilly, le pont de Gueugnon sur l'Arroux, un pont (peu visible) sur la Thalie à Chalon, ainsi que, dans la même ville, le superbe pont sur le faux-lit de la Saône. Il fut un pionnier par son utilisation audacieuse des matériaux de construction.

- ALPHONSE DE LAMARTINE (1790-1869)
Écrivain et poète
:arrow: Né à Mâcon le 21 octobre 1790, Lamartine resta tout au long de sa vie très attaché à sa terre natale. Poète romantique mais aussi grand homme politique. En février 1848, Lamartine est l'âme du gouvernement provisoire, mais sa carrière sera abrégée par les journées de juin 1848, qui feront dire à Hugo : " Lamartine a fait des fautes grandes comme lui mais a été 15 jours l'homme lumineux d'une révolution sombre. ". Il défendit la liberté de la presse, se battit contre l'esclavage. Vénéré dans de nombreux pays comme le symbole de la défense des opprimés, il fut Président du Conseil général de Saône-et-Loire, député de Mâcon et surtout grand opposant à Napoléon III. Il mourut dans son château de Saint-Point le 28 février 1869. Lamartine («Ô lac, l'année à peine a fini sa carrière/...») repose dans le tombeau familial du petit cimetière de Saint-Point.

je pourrais marquer a suivre vu qu'il y a beaucoup de choses a dire sur la saone et loire.

j'en profite pour dire que depuis ado j'envisage de publier un livre sur l'histoire de mon petit village (de coups de fils et de déplacement aux archives départementales) mais ca coute assez cher a titre d'auteurs et je n'ai pas l'argent nécessaire......peut etre un jour??

Du côté de chez Taiyô... dans le Gard

Taiyô No Ko a écrit :Allez, j'me lance ! :P

Vous pensiez que le Gard se résumait uniquement aux immenses plages de sable et aux bonnes grosses stations balnéaires bondées de juilletistes allemands ? Eh bien ça va être l'occasion pour moi de rectifier le tir...

[ image externe ]

[ image externe ]

Le département du Gard est situé dans le sud est de la France. Il compte 623 000 habitants répartis sur 353 communes. Sa superficie est de 5853 Km2 et ses principales villes sont Nîmes, Alès, Uzès, Sommières, Bagnols-sur-cèze, Beaucaire, Saint-Gilles, Villeneuve-lez-Avignon, Vauvert... du nord au sud et d’est en ouest, le département offre un véritable "patchwork" de paysages très contrastés.


Tout au Nord, nous partons depuis :arrow: LES CEVENNES

[ image externe ]

[ image externe ]



...dont le plus haut sommet, le Mont Aigoual, culmine à 1567m d'altitude. Au delà vous êtes en Lozère, plus au sud en Cévennes gardoises. Proche des terres Cathares, on y ressent d'emblée un fort passé historique marqué essentiellement par les guerres de religions. On a coutume de donner pour capitale des Cévennes la ville d'Alès, anciennement renommée pour ses mines de charbon. Ces moyennes montagnes sont parcourues par de nombreux cours d'eau dont la Cèze, l'Hérault ou encore les Gardons (au nombre de 2, celui d'Alès et celui d'Anduze se rejoignant pour former le Gardon, l'unique, qui se jette dans le Rhône). A Anduze justement, porte des Cévennes, vous pourrez découvrir la célèbre Bambouseraie de Prafrance, jardin exotique unique en Europe consacré aux bambous.


Plus au Sud, ce sont de vastes plaines entrecoupées de collines surchauffées en été :arrow: LA GARRIGUE

[ image externe ]

[ image externe ]

...dont le site phare et mondialement connu reste le Pont du Gard, figurant au dos de vos billets de 5 €. Le Pont du Gard est la partie de l'ancien aqueduc romain menant à Nîmes qui permet d'enjamber le Gardon. Construit il y a près de 2000 ans, forçant le respect, il aura su resister aux nombreuses crues automnales dévastatrices et tristement célèbres de cette rivière. Au détour d'un chemin dans la garrigue, vous pourrez rencontrer non pas une richesse soudaine, mais de nombreuses petites capitelles, petits édifices de pierre construits par des bergers il y a 2 ou 3 siècles afin de se protéger des intempéries. Constructions pittoresques de la région, ces "habitations" abandonées, parfois restaurées, jalonnent le paysage.

[ image externe ]


En continuant notre route vers le Sud, on atteint :arrow: NIMES

[ image externe ]

Il y aurait tant et tant de choses à dire sur cette ville. Mais retenons l'essentiel : créée il y a plus de 2 000 ans autour d’une source qui fut divinisée, Némausa, Nîmes fut l’une des plus importantes colonies du monde romain. Traversée par la Via Domitia, route qui venait de Rome vers l’Espagne, elle était déjà située à un carrefour commercial et culturel de toute première importance. Nîmes a connu très tôt son apogée sous le règne de l’empereur Auguste. C’est de cette époque que datent les plus beaux et plus célèbres monuments nîmois. Auguste, empereur cultivé et ami des arts, fut aussi le grand victorieux de la campagne d’Égypte. Cette victoire fut immédiatement symbolisée par un crocodile enchaîné à un palmier figurant sur les pièces de monnaie avant de devenir le blason, puis l’emblème de la ville...

[ image externe ]

Les principaux monuments étant :

:arrow: La Maison Carrée, temple construit au tout début de l'ère chrétienne, comme l'indiquent à la fois sa dédicace à Caius et Lucius Caesar, petits-fils et fils adoptifs d'Auguste, et son style architectural. Edifié sur une esplanade, il dominait le forum.

[ image externe ]

:arrow: Les Arènes de Nîmes, datant de la fin du 1er siècle ap. J.C.. Elles font partie des amphithéâtres à structure creuse de l'époque flavienne. Celui de Nîmes illustre parfaitement le degré de perfectionnement atteint par les ingénieurs romains pour la conception et la construction de ce type d'édifice. Amphithéâtre dans l'Antiquité, village fortifié au Moyen-Age, les arènes accueillent de nos jours de nombreux évènements culturels dont les célèbres corridas.

[ image externe ]

:arrow: Les Jardins de la Fontaine sont un des premiers parcs publics d'Europe, élaborés autour de la source nîmoise mythique et de monuments antiques comme le Temple de Diane ou la Tour Magne. Ils ont été réalisés en 1745 sur une inspiration d'André Le Nôtre, ingénieur militaire du Roi Louis XV. Le Temple de Diane est le monument le plus énigmatique de Nîmes. Certainement associé au sanctuaire impérial, sa fonction exacte reste encore inconnue...

[ image externe ]


Quittons Nîmes pour nous rendre 15 km plus au sud. Nous rencontrons alors un très bref paysage de collines
:arrow: LES COSTIERES

... si je m'y attarde c'est tout simplement parce que j'y vis depuis que je suis né, dans un petit village de 3500 habitants dont vous n'entendrez probablement jamais parler : Générac. En revanche, il est possible que vous connaissiez le vin nommé "Costières de Nîmes", la culture de la vigne étant quasi-omniprésente par ici. Rares sont les familles à ne pas avoir un passé lié à la viticulture (mon grand père lui même était d'ailleurs vigneron). Les Costières sont les dernières collines avant la mer, et pourtant une vaste plaine de 30 km les en sépare. Vous vous doutez peut être de son nom...


:arrow: Bienvenue en CAMARGUE !

[ image externe ]

[ image externe ]

Parsemée de marais, d'étangs, de rizières, de champs de taureaux et de chevaux, la Camargue possède une biodiversité époustouflante. Bien qu'officiellement située dans le delta du Rhône, lui même situé dans le département des Bouches du Rhône, de nombreux paysage typiques de la Camargue se retrouvent dans le sud-Gard. Les villes de Saint Gilles, Vauvert, Arles (Bouches du Rhône), ainsi que de nombreux petits villages comme les Saintes Maries de la Mer en forment la population. A noter également que la cité médiévale d'Aigues Mortes avec ses remparts et sa tour, fut au XIIIe siècle le point de départ des croisades de Saint Louis.

[ image externe ]

[ image externe ]


3 km plus au sud, nous arrivons au Grau du Roi, terminus de notre voyage en terre gardoise. La Mer Méditérannée s'offre alors vos yeux, et en scrutant l'horizon depuis la Pointe de l'Espiguette, peut être réussirez vous à apercevoir la lointaine Afrique ! Qui sait... ;)


[ image externe ]


Quelques liens pour prolonger l'aventure...

:arrow: Un site général sur le tourisme dans le Gard
:arrow: Site du parc national des Cévennes
:arrow: Site officiel de la ville de Nîmes
:arrow: Site du parc naturel régional de Camargue

Du côté de chez GénéDA... en Haute Normandie

GénéDA a écrit :Bah moi c'est la HAUTE NORMANDIE !!!

[ image externe ]

[ image externe ]

Petit descriptif de la région :

Région la plus jeune de France avec 36.5 % de moins de 25 ans
12.317 km² (2 % du territoire national) et deux départements (Eure et Seine-Maritime),
1,74 million d'habitants (3 % de la population française)

Une économie puissante :

60 % de la production française des lubrifiants
50 % des plastiques, 30 % des voitures
la 4ème région française pour le commerce extérieur
la 1ère région pour la production de lin
la 6ème région pour la recherche


La première façade maritime de France :

port de Rouen : 1er port exportateur de céréales et de farines
port du Havre : 1er port français de conteneurs, 2ème port en tonnage

Une terre de culture, un environnement de qualité :

1ère région pour la densité en musées
2ème pour la densité en théâtres
berceau de créateurs prestigieux: Corneille, Flaubert, Maupassant, Queneau, Géricault ou Duchamp
Des forêts d'exception qui s'étendent sur 20 % du territoire plus de 50 Parcs et Jardins

Parlons histoire :

IXème siècle : venus de l'actuel Danemark et de la Norvège, les Normands débarquent dans notre région. Un siècle plus tard, le duché de Normandie est devenu l'un des "Etats" les mieux organisés d'Europe.

1066 : conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant, Duc de Normandie.

1204 : le Roi de France Philippe-Auguste s'empare de la forteresse de Château-Gaillard : la Normandie est désormais française. (J'habite à cinq minutes de ce lieu)

[ image externe ]

30 mai 1431 : Jeanne d'Arc est brûlée à Rouen après avoir tenté de chasser les Anglais de Normandie.

1456 : les Français reconquièrent définitivement notre territoire.

XVIIème siècle : le règne de Louis XIV voit se développer un commerce florissant entre les ports normands, notamment le Havre, et le monde entier.

XIX ème siècle : la Normandie connaît un formidable essor économique. L'industrie du textile est à son apogée : Rouen est alors le premier centre français pour la filature et le second pour le tissage.

Première guerre mondiale : la Normandie sert de base arrière aux troupes anglaises. A cause de la densité du trafic entre les deux pays, Rouen devient alors le premier port français.

Entre-deux guerres : la Normandie devient l'une des premières régions papetières de France et prend une place importante dans l'industrie pétrolière

Seconde guerre mondiale : l'occupation allemande prend fin le 6 juin 1944, au moment du débarquement allié sur les côtes normandes. La Normandie est l'une des régions les plus touchées matériellement et humainement par ce conflit.

Après-guerre : la forte croissance économique permet à la Haute-Normandie d'accueillir plusieurs entreprises de la région parisienne qui se décentralisent. Néanmoins, le choc pétrolier de 1973 va ébranler fortement cette économie florissante.



Bah si vous voulez en savoir plus.... VENEZ !!!

Du côté de chez Fab... à Montpellier

fab76 a écrit :moi c'est Montpellier, pas loin de Nimes (voir post de taiyo)
juste qq photos :

la place de la comédie
[ image externe ]
[ image externe ]

l'arc de triomphe
[ image externe ]

[ image externe ]

le quartier d'antigone
[ image externe ]

le chateau d'eau du Peyrou
[ image externe ]

le Peyrou + Arc de triomphe
[ image externe ]

les arceaux
[ image externe ]

le jardin des plantes
[ image externe ]

et voila, en quelques images! personnellement je trouve que c'est une tres jolie ville, et pas juste parce qu'elle m'a vue naitre!!! x-)
Modifié en dernier par manue le 07 sept. 2007, 21:20, modifié 2 fois.

Nico
Gardien du temple - Modérateur
Gardien du temple - Modérateur
Messages : 529
Enregistré le : 17 oct. 2006, 22:07
Localisation : Jura
Âge : 45
Statut : Hors ligne

Re: QU'ELLE EST BELLE MA REGION!!!

Message par Nico » 29 août 2008, 15:32

Sur cette page même (tout en haut !), j'avais évoqué le fait que ma région
se caractérisait par sa verdure et l'eau.

Cette semaine, JPP du 13h00 de TF1 à présenté
une série de 5 reportages réalisés sur ce thême
aux alentours de chez moi intitulée "La Franche Comté au fil de l'eau"

Si çà vous dit ...
(avec un hommage le Mardi à notre mondialement célèbre peintre régional : Gustave COURBET)

Lundi * Mardi * Mercredi * Jeudi * Vendredi

Avatar du membre
Samantha Rosenwood
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 958
Enregistré le : 14 août 2006, 17:28
Localisation : Camelot/Avalon/Sanctuaire
Âge : 42
Statut : Hors ligne

Re: QU'ELLE EST BELLE MA REGION!!!

Message par Samantha Rosenwood » 13 sept. 2008, 11:14

J'ai tout suivi, et j'ai adoré ;) !

Je Vous Embrasse,

Sam.
"Yanagi Ni Kazé" - Proverbe Japonais
"Un ami non éprouvé est comme une noix non cassée. On ne sait ce qu'elle renferme" - Proverbe Russe

manue
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 336
Enregistré le : 23 juin 2005, 14:40
Âge : 43
Statut : Hors ligne

Re: QU'ELLE EST BELLE MA REGION!!!

Message par manue » 24 mars 2009, 08:16

Bon alors???????
Qui qui s'y colle????????? :lol: :lol:

( :arrow: ptain manue t'abuse t'as pas encore fait ton topo :roll: :arrow: :arrow: )

Avatar du membre
dutique
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 336
Enregistré le : 03 janv. 2006, 15:41
Localisation : yonne
Âge : 46
Statut : Hors ligne

Re: QU'ELLE EST BELLE MA REGION!!!

Message par dutique » 24 mars 2009, 14:47

J'ai relu, mais nico avait oublié de parler de sa spécialité du coin : la pipe

:arrow: :arrow: :arrow:
Irène

Avatar du membre
Magellan
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 232
Enregistré le : 29 déc. 2007, 13:51
Âge : 49
Contact :
Statut : Hors ligne

Re: QU'ELLE EST BELLE MA REGION!!!

Message par Magellan » 30 mars 2009, 17:28

Nico : et la Motte de mon Vesoul alors ? lol

[ image externe ]

Et notre sabot aussi ....

[ image externe ]

Avatar du membre
Samantha Rosenwood
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 958
Enregistré le : 14 août 2006, 17:28
Localisation : Camelot/Avalon/Sanctuaire
Âge : 42
Statut : Hors ligne

Re: QU'ELLE EST BELLE MA REGION!!!

Message par Samantha Rosenwood » 30 mars 2009, 17:57

C'est naturel, ou l'a-t-on taillé :D ?

Je Vous Embrasse,

Sam.
"Yanagi Ni Kazé" - Proverbe Japonais
"Un ami non éprouvé est comme une noix non cassée. On ne sait ce qu'elle renferme" - Proverbe Russe

Nico
Gardien du temple - Modérateur
Gardien du temple - Modérateur
Messages : 529
Enregistré le : 17 oct. 2006, 22:07
Localisation : Jura
Âge : 45
Statut : Hors ligne

Re: QU'ELLE EST BELLE MA REGION!!!

Message par Nico » 30 mars 2009, 22:03

Magellan a écrit :Nico : et la Motte de mon Vesoul alors ? lol

[ image externe ]
ARF, tu as raison Magellan, sauf que la Motte est bien rasée aujourd'hui !

D'ou son surnom de "Motte à Manue" :!: :!: :!:

:arrow: :arrow:

Avatar du membre
BxKatmillll
Statut : Hors ligne

Re: QU'ELLE EST BELLE MA REGION!!!

Message par BxKatmillll » 30 mars 2009, 23:01

Toulouse... un autre jour peut-être
Modifié en dernier par BxKatmillll le 30 sept. 2009, 14:39, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Magellan
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 232
Enregistré le : 29 déc. 2007, 13:51
Âge : 49
Contact :
Statut : Hors ligne

Re: QU'ELLE EST BELLE MA REGION!!!

Message par Magellan » 31 mars 2009, 12:27

Mdr Nico : en attendant je la grimpe souvent la Motte lol

Quant au Sabot Sam c'est l'érosion qui a donné cette forme : c'est donc naturel.

Répondre